Déprogrammer de mauvaises habitudes et en développer des positives

Les habitudes :

Des chercheurs se sont penchés sur les habitudes que nous créons. On exécute, le plus souvent, nos habitudes en mode “auto pilote”. C’est pour cela que les habitudes sont difficiles à repérer. Mis à part nos habitudes les plus flagrantes (comme se brosser les dents tous les jours), nous sommes des animaux aux habitudes parfois très discrètes. Dans son excellent ouvrage sur les habitudes, Charles Duhigg (Le pouvoir des habitudes) nous explique quel impact nos habitudes ont sur notre vie et comment on peut les changer. L’exemple le plus saillant dans son livre est celui d’une personne qui avait fait un 180° dans sa vie (elle est passée de fumeuse endettée et en surpoids à non-fumeuse mince, sans dette et avec une maison). Comment cela s’est-il fait ? En trouvant ce que Duhigg nomme le « keystone habit » (l’habitude “clé de voûte” en anglais). Cette personne a pu entreprendre des changements radicaux en identifiant l’habitude à la base de toutes les autres habitudes nocives qui réglaient sa vie. Dans ce cas précis, c’était l’arrêt de la cigarette.

Mais parce que nos habitudes sont devenues automatiques, parfois il est difficile d’identifier l’habitude maîtresse qui sous-tend toutes les autres. Le parcours de formation d’une habitude est déclencheur-routine-récompense, ce qui nous permet de créer rapidement un enchaînement qui devient une habitude, de la modifier, ou encore de créer de nouvelles habitudes. On peut aussi intervenir à chaque étape du processus si par exemple, on ne veut pas que quelque chose devienne une habitude (comme la cigarette du week-end qui deviendrait une habitude quotidienne). On peut donc intervenir sur le déclencheur, la routine et la récompense. Si nous ne faisons aucune de ces choses-là, la routine s’installe et l’habitude s’ancre.

Afin de modifier une habitude, il suffirait, selon l’auteur, de garder le déclencheur et la récompense, mais de modifier la routine. Certes, il est logique de penser que les déclencheurs seraient difficiles à éliminer, surtout s’ils proviennent de l’environnement. Les récompenses aussi, telles qu’une promotion au travail, existeront toujours. L’idée est donc d’opérer un changement sur nos routines, ce qui se trouve entre le déclencheur et la récompense. Mais l’équation n’est pas terminée. Pour que cette modification de routine soit efficace et durable, il est important de croire au changement, de le visualiser même, et de côtoyer des personnes dans votre entourage qui vous soutiennent et des personnes qui ont changé, qui nous inspirent à changer ou qui font aussi l’effort de changer.

Comme pour toutes les problématiques que je vous présente sur ce site, les thérapies comportementales et cognitives sont efficaces pour vous aider à trouver de nouvelles façons de fonctionner dans votre vie et d’en reprendre le contrôle.

En attendant, vous pourriez approfondir l’article par un peu de lecture :

 

Pour aller plus loin :

Wikipédia sur les habitudes

 

 

 

Psychologue Paris 9e
Sophie ELATRI Psychologue 06.28.60.84.84
N° ADELI : 75 932204 3 N° SIRET : 510 537 913 00046
Psychologue Paris 9e et arrondissements limitrophes : Psychologue Paris 10e ; Psychologue Paris 3 ; Psychologue Paris 11e ; Psychologue Paris 8 ; Psychologue Paris 18e ; Psychologue Paris 17e.
Psychologue Paris 9e
Psychologue Paris 9e

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *